Philosophie thérapeutique

Parcourez toutes les publications du site sur un même thème...

La consultation philosophique : Enjeux, forces et limites.

Type de contribution : 
Mémoire

Introduction du mémoire
Depuis ces trente dernières années nous assistons à l’apparition, en Europe mais aussi sur d’autres continents, de consultations philosophiques, dites aussi cabinets philosophiques et plus rarement Cabinets de philo-thérapie. De quoi s’agit-il ? Quelle en est la genèse, le fondement et la finalité ? A quel registre appartient la Consultation Philosophique ? S’agit-il de soins psychiques, de la recherche d’un mieux-être, d’une psychothérapie qui ne dirait pas son nom, ou encore de la délivrance d’un savoir, de la sensibilisation à la spiritualité, de la promotion d’une école de pensée ou d’une sagesse ? Et si la Consultation Philosophique ne correspondait à aucun de ces registres, comment pourrait-elle être caractérisée ? En effet, adjoindre le qualificatif « philosophique » à « consultation » ne semble pas naturel.

Christophe BAUDET

La philosophie peut-elle avoir une fonction « thérapeutique » ?

Type de contribution : 
Mémoire

Introduction du mémoire
Depuis une trentaine d’années nous assistons à l’apparition de cabinets philosophiques dotés d’appellations diverses : cabinet de philo-thérapie, cabinet de consultation philosophique, philo-consulting, centre de philosophie pratique….Ils s’adressent à des particuliers qui cherchent, face à des interrogations existentielles, une aide, un accompagnement. Parfois des collectifs, souvent issus du monde du travail, recourent à leur expertise afin de revisiter le sens profond de leur activité.
Notons que ces cabinets, ces nouvelles pratiques philosophiques, voient le jour au moment où la philosophie s’immerge dans la cité. Les café-philo en constituent l’expression la plus connue. Le premier café-philo est né 1992 à Paris, au café des Phares, animé par Marc Sautet. Aujourd’hui les café-philo sont présents dans une multitude de villes et de pays. L’intérêt citoyen croissant pour la philosophie se manifeste aussi par le nombre grandissant de lecteurs du « Magazine Philosophie » créé en 2003 en pleine crise de la presse écrite, par la multiplication d’universités populaires qui font la part belle à la philosophie, par l’introduction d’ateliers philosophiques à l’école primaire ou encore dans le monde de la santé.

Christophe BAUDET
2 années 6 mois ago